vendredi 23 février 2018

Communiqué de la FNAUT du 23/10/2017 : "SNCF, une stratégie incompréhensible et dangereuse pour l'avenir du rail"



SNCF : une stratégie incompréhensible et dangereuse pour l’avenir du rail


lundi 23 octobre 2017

Selon une déclaration du président de SNCF Mobilités lors du récent congrès de la FNTV, « la SNCF a l’ambition que le car TER soit meilleur que ce que le train peut faire ». Cette déclaration suscite l’incompréhension de la FNAUT, qui demande un recentrage de l’exploitant sur son métier de base : faire circuler des trains.
TER : train et car sont nécessaires et complémentaires
Les vocations des deux techniques sont complémentaires : le train, avec un bon rapport qualité prix, doit desservir les lignes ferroviaires intéressantes, qui ne se limitent pas à quelques lignes à grand trafic. Le car doit le compléter dans les zones de faible densité ou dépourvues de voie ferrée.
Le train doit être mieux exploité avant tout transfert sur route
Le train régional est bien mieux exploité par les opérateurs étrangers qu’il ne l’est en France, y compris sur des lignes à faible trafic. Pourquoi SNCF Mobilités ignore-t-elle leurs méthodes ? Transférer le service ferroviaire sur route est prématuré, c’est faire l’inverse de ce que souhaitent les usagers du TER.
Le car est utilisé à contresens
Pour réaliser des économies apparentes, au lieu de chercher à contenir la dérive de ses coûts de production, la SNCF remplace souvent les trains TER par des cars aux heures creuses. Or, une fois le train acheté, son coût marginal d’utilisation est faible : le train doit donc être utilisé toute la journée, pour capter un maximum de clientèle. C’est en heure de pointe que le car est utile : il permet de vraies économies en évitant un sur-investissement en matériel ferroviaire.
Une stratégie incompréhensible
Le projet d’entreprise « Excellence 2020 » propose une diversification des activités de la SNCF, mais oublie le sujet principal : le ferroviaire national ! Pendant ce temps, les cars Ouibus (filiale de la SNCF) sont déficitaires et, de plus, concurrencent les TGV et les trains Intercités. Quant aux services de covoiturage IDVROOM, ils concurrencent les trains TER.
La SNCF se trompe de métier et ferait mieux de s’exprimer sur le développement du ferroviaire. La FNAUT demande que les Assises de la Mobilité débouchent sur un recentrage de SNCF Mobilités sur ses activités ferroviaires, dans l’intérêt des voyageurs et de la collectivité, et sur sa mise en concurrence avec d’autres opérateurs pour l’exploitation du TER.


2 commentaires:

  1. Sei nella lista nera? Lottando per ottenere un prestito personale? La tua domanda è STATA DECLINATA a causa del basso punteggio di credito? Over COMMITTED? Accessibilità? Ma sai che puoi permetterti questo prestito. Prestiti Approvati in 12 ore, puoi inviarci un'e-mail all'indirizzo collinsguzmanfundings@gmail.com

    RépondreSupprimer