dimanche 23 septembre 2018

NON AUX FERMETURES DES GARES ! MANIFESTATION SAMEDI 6.1.2018 NICE + Pétition "Non aux fermetures des gares"



Lien vers la pétition, signez, faites signer !
https://www.change.org/p/sncf-ter-paca-non-aux-fermetures-des-gares-tende-sospel-la-trinité-garavan-carnoles-villefranche-mer

La fermeture des gares est purement inacceptable! 
En effet, depuis des années, nous espérons une amplitude plus importante et voilà qu'on ferme l’accueil des clients, l'information et la vente sans aucun respect pour les usagers et les salariés en responsabilité dans ces gares.
Comment envisager par exemple en gare de Tende des voyageurs sans information par tous les temps? Gare de Sospel des salariés sans information le matin? Des touristes perdus , des voyageurs sans billets , des correspondances annulées et personne pour prendre en charge les usagers?
De plus, concernant la ligne NICE-CUNEO-VENTIMIGLIA, la SNCF l'a crée, à force de ralentissements et de travaux, en catégorie "très petite ligne" mais il ne tiendrait qu'à elle même que cette catégorie évolue! Laissez les trains rouler à plus de 40km/H comme il est possible, laissez les trains de ciments passer la nuit, et la ligne redeviendra ce qu'elle a toujours été, une ligne internationale dont la région devrait s'enorgueillir.
A l'heure où nos classes ferment les unes après les autres nous n'accepterons pas que ces parents, que sont les agents SNCF , que ces salariés qui ont acheté et construit leurs vies ici partent sans la moindre considération , nous avons à cœur qu'autour de notre ligne de vie la vie s'épanouisse.
En espérant votre soutien total, veuillez agréer Mesdames et Messieurs l'expression de notre respect.

COMMUNIQUE
"La Déshumanisation sur les rails"

par les CONSEILLERS DEPARTEMENTAUX
Valérie TOMASINI et Francis TUJAGUE




mercredi 30 mai 2018

MANIFESTATION POUR NOTRE LIGNE DE VIE DIMANCHE 10/6 BREIL 10h45 NICE 14H30

Pour sauver notre ligne de vie,
nous ne lâcherons rien, 

DIMANCHE 10 juin,

toutes et tous à BREIL 10H45puis à NICE 14H30

Manifestiamo tutti insieme,
non molliamo !






Rassemblement à Nice-Manifestazione di protesta a Nizza




jeudi 10 mai 2018

COMMUNIQUE "Point sur les conditions de circulation ferroviaire dans les vallées Roya-Vermenagna en MAI 2018"




Communiqué
Point sur les conditions de circulation ferroviaire
dans les vallées Roya-Vermenagna en MAI 2018

Le Comité Franco-Italien de défense de la ligne Nice-Cuneo-Ventimiglia s’indigne de la situation d’abandon dans laquelle sont plongés les habitants de nos vallées Roya et Vemenagna.
Les communications terrestres entre la France et l’Italie sont coupées par l’incompétence et l’imprévision des autorités.
1°) La ligne ferroviaire, vitale pour nos vallées et les relations franco-italiennes, reste fermée alors qu’elle aurait dû ouvrir le 30 avril. Contrairement aux accusations scandaleuses de la direction SNCF, les cheminots en lutte pour la défense du service public ferroviaire ne sont en rien responsables du non achèvement des travaux dans les délais prévus.
2°) L’inondation survenue dans le tunnel routier ne peut être imputée aux seules intempéries quand on connait la mauvaise gestion du percement du nouveau tunnel parallèle à l’ancien.
Nous exigeons :
- que toute la lumière soit faite sur cette accumulation de mauvaises gestions,
- que tous les moyens soient mis en œuvre pour rétablir au plus vite la liaison ferroviaire qui prouve une fois de plus sa meilleure fiabilité pour peu qu’on y mette les moyens.
Le rétablissement rapide de cet axe est possible par une relation ferroviaire entre Limone-Vievola, si la France et l’Italie unissent leurs efforts comme le proposent les autorités italiennes par la voix de Monsieur Lido RIBA, Président de l’UNCEM Piémont.
Au nom des usagers et des habitants de la Roya et de la Vermenagna, nous réitérons notre exigeance que soient désenclavées au plus tôt les vallées Roya-Vermenagna, par cette voie de circulation la plus directe au sud des Alpes entre la France et l'Italie qu’est la voie ferrée Nice-Cuneo-Ventimiglia, et, comme nous l’avons porté maintes fois, la reprise des travaux visant au retour de la circulation à 80 km/h, et la refondation équitable de la Convention de 1970 pour la ligne entre les Etats français et italiens, restée lettre morte depuis des années.